Serge Rossi : Sorties circuit - 28 Aout 2005 - Nürburgring
Présentation
Sorties circuit :

24/7/2005
Dreux Bois Guyon


28/8/2005
Nürburgring


16-17/10/2005
Nürburgring


15/4/2006
Le Vigeant


8/5/2006
Le Mas du Clos


20-21/5/2006
Nürburgring


22-24/7/2006
Nürburgring


27/8/2006
Nürburgring


1-3/10/2006
Nürburgring


22/10/2006
Dijon Prenois


31/3-1/4/2007
Nürburgring

12/5/2007
Spa Francorchamps

13/5/2007
Nürburgring

3/6/2007
Charade

7-8/7/2007
Nürburgring

11-12/8/2007
Nürburgring

16/9/2007
Nürburgring

20/10/2007
Nürburgring


Et de nombreuses autres sorties circuit depuis !

Motorsport Hotel 28 Août 2005 : A l'occasion des 6H du Nürburgring où j'ai été mécano pour un pote qui y participait, j'en ai profité pour rester sur place après la course pour découvrir ce circuit mythique !

Ci-contre, vous pouvez voir une photo de l'hôtel où je suis descendu à Nürburg, ça donne une idée de l'ambiance dans la région :-)

Avant tout, il faut savoir que le Nürburgring est en quelque sorte une route fermée à péage sans limitation de vitesse mais soumise pour le reste au code de la route Allemand. Donc normalement, on double par la gauche et il est d'usage quand on se fait rattraper de mettre le clignotant à droite et de se laisser passer. Quand on rattrape, on doit normalement attendre que la voiture ou moto devant mette son clignotant ou se pousse clairement sur la droite pour laisser le passage.



On ne peut pas faire plusieurs tours à la suite. Il faut repasser par la barrière à chaque fois pour remettre un ticket pour un nouveau tour. En fin de tour, on revient au parking où on peut laisser refroidir sa voiture avant de repartir.

Le parking étant en général très encombré le Dimanche. J'y suis donc allé vers 8H15 du matin pour ne pas trop faire la queue.



Pendant que ma voiture refroidissait entre 2 tours, j'ai pris quelques photos sur le parking où se rangent tous ceux qui ont ou qui vont tourner. Ca vous donnera une idée de ce qu'on y voit :



Les seuls autres Français que j'ai vu ont juste fait 2 tours calmes avec leur Ferrari F430 pour découvrir le circuit et ils sont repartis. Sinon, c'était 75 % d'allemands et 25 % d'anglais. Il semble que très peu de Français aillent là bas. C'est un tort !



Voilà la file d'attente avant la barrière pour rentrer sur le circuit à 9H puis à 10H. Ca ne va pas en s'arrangeant dans la journée.



Les impressions de conduite maintenant !

Je me suis énormément entraîné avec le jeu Gran Turismo 4 avant d'aller sur place en faisant plusieurs centaines de tours du circuit. Je peux vous garantir que cet entraînement n'est pas inutile du tout !

Toutes les fois où je me suis planté dans le jeu sur cette piste m'ont permis de ne pas être surpris par ses nombreux pièges et à chaque passage de me rappeler :

  • "freiner avant la bosse de Quiddelbacher Höhe sinon, on ne passera pas le double droite vers Flugplatz"
  • "attention au grand gauche de Schwedenkreuz, si on passe à fond, on finit dans le mur"
  • "attention au gauche/droite bosselé après Metzgesfeld sinon on finit dans le rail"
  • "freiner avant le trou de Pflanzgarten !"
  • "ne pas arriver trop vite dans Schwalbenschwanz sinon on finit dans le rail"
  • etc, etc...

Mais il est indispensable aussi de lire le document Nordschleife Line car il y a de nombreux conseils sur les pièges à éviter qu'on ne voit pas dans GT4.

Grâce à tout cela, je ne me suis pas fait de frayeur. Mais il faut toujours garder un peu de marge et aborder la piste avec beaucoup d'humilité. En 5 tours, j'ai quand même vu 4 accidents ! 2 motos par terre dont une bien détruite et 2 voitures qui ont tiré tout droit au même endroit dans Brünnchen. Aucun blessé heureusement.

Ce qui diffère énormément, c'est que les courbes semblent beaucoup plus rapprochées en vrai que dans le jeu. On ressent aussi beaucoup moins le relief que dans la réalité. Certains passages sont vraiment impressionnants !

Quand on déboule à plus de 200 dans Fuchsröhre et qu'on passe une courbe en fort appui juste avant de se trouver nez à nez avec une côte tellement monstrueuse qu'on dirait un mur et qu'il faut freiner en haut car après le sommet, on a un droite vicelard et casse gueule, ben c'est quand même autre chose que dans le jeu ! Il y a aussi un petit aspect instinct de conservation qui empêche de mettre vraiment du gros gaz partout ! Certains passages sont vraiment effrayants !!!



Avant de faire un de mes tours, je me suis garé juste après la barrière et j'ai pris deux photos d'Antoniusbrücke. C'est le pont tout au bout de la ligne droite. Je n'ai pas d'autre photo ni vidéo vu que l'installation d'une caméra dans la voiture est (normalement !) interdite dans le règlement du circuit.



Bon, maintenant les temps :)

Je n'ai jamais eu un tour clair : 4 accidents sur 4 tours et je me suis toujours retrouvé derrière des voitures et des motos qui m'ont ralenti quelques temps avant de pouvoir les doubler, surtout le dernier tour où une Audi rouge m'a bouchonné pendant un tiers de tour et il ne m'a jamais laissé passer, grmblll...

Donc ça donne pour les 5 tours :

  • 9'59" : j'y croyais à peine d'avoir fait moins de 10' pour mon premier tour :-)
  • 9'42" : un peu plus vite que le précédent mais réalisé avec un peu de retenue quand même. J'avais lu assez d'avis sur ceux qui se plantent le 2 ème tour car ils croient avoir assez appris le circuit en un seul tour !
  • 9'35" : le métier rentre mais accident, bouchon, etc...
  • 9'22" : mon meilleur tour, un peu bouchonné mais pas d'accidents
  • 9'28" : saleté d'Audi :-/

Il y a encore un grosse marge de progression mais au fur et à mesure que le rythme s'élève, il faut faire TRES attention car certains passages qui passaient bien un peu moins vite déstabilisent franchement la voiture quand on passe plus vite et on peut vite se retrouver dans le "pas bien". Et les rails sont toujours là pour vous accueillir ! Ca n'est pas un circuit moderne, il n'y a quasiment aucun dégagement !

Ma BMW 330 Ci s'est très bien comportée côté moteur et tenue de route. J'ai roulé avec le DSC (contrôle de trajectoire) désactivé mais j'ai laissé l'ASC+T (anti-patinage), ce qui s'est avéré franchement pénible en sortie de courbe, le calculateur diminuant les gaz à chaque amorce de patinage. Mais comme je découvrais le circuit, j'ai préféré laisser cette sécurité.

Par contre, les freins n'ont pas tenu le choc :-( Il est vrai que je les avais déjà bien entamés lors d'une sortie précédente à Bois Guyon mais là, ils n'ont pas résisté. D'un autre côté, ils sont d'origine à 90000 Km.

Je n'ai pas eu de fading comme quand j'avais tourné sur le petit de Bois Guyon. Le Ring est très rapide et ça doit aider à refroidir le tout. Par contre, j'ai quand même eu une bonne baisse d'efficacité des freins qui vibraient sur la fin, ce qui ressemble à des disques avant voilés. J'ai démonté les 4 jantes aujourd'hui et j'ai pu constater qu'ils sont tous hors cote et que toutes les plaquettes sont bien bouffées. C'est à la suite de cette sortie que j'ai préparé ma voiture sur l'aspect freinage (voir le haut de cette page) et ça fonctionne nettement mieux depuis.

Je suis très content des pneus qui ont parfaitement tenu le choc et sont rigides , précis et adhérents. Ce sont des Bridgestone Potenza RE050A en 225/45 YR 17 devant et RE050 en 245/40 YR 17 derrière. Ils ont aussi bien tenu les 5 tours du ring que les 200 Km à fond sur les autoroutes Allemandes :) Je ne peux que chaudement les recommander, d'autant plus qu'ils coûtent laaargement moins cher que les Michelin Pilot Sport 2.

Avant, j'avais des pneus BF Goodrich Profiler G à l'avant et je vous conseille de les fuir car les flancs sont extrêmement mous, ils donnent un comportement très imprécis à la voiture et ils se bouffent sur les bords à toute vitesse dès qu'on fait du circuit.

Pour résumer, c'était vraiment le pied intégral et je n'ai qu'une envie, y retourner, c'est une vraie drogue ce truc :-)

Par contre, je déconseille d'aller sur cette piste si on n'a pas déjà une petite expérience du circuit et une parfaite maîtrise de son véhicule. C'est le circuit le plus traître qui soit et il ne pardonne pas la moindre erreur. Le Nürburgring comme première expérience circuit, c'est prendre un gros risque !



Après avoir tourné, juste avant de repartir vers la France, je suis allé refaire le plein dans la station juste à côté du circuit (Ed's Tankstelle) et je suis tombé sur une des conductrices des Ring Taxi BMW M5 en train de faire le plein !

Ce qui est hallucinant dans Nürburg et ses environs, c'est qu'on voit des scènes comme ça à tous les coins de rue ! La région est envahie par les voitures de sport. Les M3 et les 911 étant d'un commun absolu là bas ! On hallucine en permanence ! Je n'avais jamais vu de M3 CSL en France et là, j'en ai vu des dizaines !

Au final, c'était un Week-end génial... Quand est-ce que j'y retourne ? :-)

Valid HTML 4.01!

Retour au sommaire.